vendredi 15 novembre 2013

Domenico Provenzano

Vivre d'amour et d'eau fraîche, une gageure ?!
Je peux désormais, comme de nombreuses autres personnes, témoigner du possible.
Depuis le 11 janvier 2010, j’ai entrepris de voyager léger. La nourriture pranique m’a ouvert les portes d’un monde que je pressentais et qui formule aujourd’hui pour moi l’expression même de la liberté.
Ce chemin est ouvert à tous ceux qui en conscience veulent en faire le choix cependant il est à préciser que nul n’accède au prana sans une indispensable préparation. Il est illusoire de tenter cette expérience seulement pour voir, par bravade ou autre spéculation de ce genre. Cela ne marchera pas et s’entêter en dehors des prescriptions serait dangereux.
Nous sommes à l’aune d’un nouveau paradigme dont l’extraordinaire portée nous invite à tous participer. Le prana libère de l’addiction majeure qu’est la nourriture conventionnelle et ouvre à une nouvelle façon de regarder et d’aimer la Vie en tout ce qu’elle recèle de beauté et de possibilités.
Source du texte : En l'éveil, je voyage léger


Bibliographie :
- Le mécanisme, Ed. Domenico Provenzano, 2012
En ligne :
Site officiel : En l'éveil, je voyage léger / Provenzano (site du peintre)


Le Prana
C'est la lumière primordiale, l'énergie d'Amour déployée pour la création de notre univers. C'est le souffle vital respirant qui anime toute la création. En posant le regard sur le ciel, qu'il soit gris ou qu'il soit bleu, sans chercher aucunement à voir, un moment donné, on peut apercevoir des points étincelants minuscules qui gesticulent en tous sens sans jamais se rencontrer. Au centre de ces points lumineux, on peut distinguer un point plus petit encore et plus foncé de l'ordre du bleu cobalt. C'est cela le Prana! Des particules infiniment petites qui se laissent voir dès qu'on ne les cherche plus du regard. Elles nous environnent constamment depuis la nuit des temps. Cette lumière primordiale, le souffle vital respirant, traverse tout sur son passage et ne trouve aucun obstacle qui l'en empêche. C'est le Prana qui vitalise toute chose en la création. Les nourritures terrestres, fruits et légumes, par cette énergie sont vivantes. Lorsqu'on mange un fruit, ce n'est pas la chair du fruit qui nous nourrit puisqu'on l'évacue après digestion, c'est l'énergie contenue dans le fruit qui transmute en notre chair. Et cette énergie c'est le Prana. Depuis longtemps déjà certaines personnes ont démontré la capacité de notre organisme à se connecter directement à cette énergie vitale, à s'en nourrir et à s'en satisfaire pleinement.
Source (et suite) du texte : En l'éveil, je voyage léger


Dominique Provenzano, Attentives

Le mécanisme, c'est l'organisme et ses fonctions.
Le germe d'âme, c'est potentiellement l'Etre.
La commande essentielle de l'ensemble, vouée à l'épanouissement de l'Etre, c'est la volonté. (...)
Le mécanisme va toujours réagir selon sa programmation mais juste avant, une micro seconde avant de déployer toutes ses fonctions, toujours, et il convient d'insister sur toujours, il demande à l'Etre s'il a une meilleure proposition de réaction à lui soumettre.
Car, entendons-nous bien, ce n'est pas le mécanisme qui commande la réaction, c'est en toute circonstance, l'Etre, dans sa pleine et entière responsabilité des choix qu'il décide.
Si rien ne vient de l'Etre, alors le mécanisme agit selon son habitude; on pourrait dire par réflexe, avec les moyens dont il dispose sur le moment, sous le contrôle de l'Etre qui toujours volontairement consent à l’exécution de la réaction.
On peut même dire qu'en toute bonne foi, nul n'est dupe de l'ignorance qu'il veut afficher, pour se défausser sur elle, de sa responsabilité qu'il sait être en train d'engager sur le fait d'une action réprimandable au sens moral pour le moins.
Tout criminel, avant d'appuyer sur la détente de son arme pour tuer, dispose de la faculté de changer d'option. (...)
Même le plus faible d'entre nous peut accomplir cette tâche. Car le seul outil qui le permette, c'est la volonté; et nous en sommes tous pourvus, tous autant que nous sommes !
Car nous somme tous : une volonté, dotée d'un coeur à épanouir. (...)
"Tout ce que tu crois être toi, ta raison, ton intelligence, tes sentiments, tes sensations, ne t'appartiennent pas car ils sont Moi-même qui par ton apparence à qui Je prête fugitive existence, M'expriment d'une particulière diversité; est seulement à toi ton coeur et ton désir de M'aimer"
Extrait de : Le mécanisme
Commande sur Amazon : Le mécanisme, porteur du germe d'âme à épanouir






Source de la vidéo : freedomgenerationtv

2 commentaires:

  1. Lettre ouverte à mes accompagnés au processus de la nourriture pranique
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=nLPnl7u3t5c

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...