samedi 1 novembre 2014

Nicaragua, une révolution confisquée



NICARAGUA, UNE RÉVOLUTION CONFISQUÉE (France, 2013)
Retour sur la révolution sandiniste de 1979 au Nicaragua, qui souleva un grand espoir populaire pour finalement aboutir à une terrible guerre civile. Que reste-t-il de ses idéaux revendiqués à la fois par Daniel Ortega, réélu président en 2011, et par ses opposants, les sandinistes rénovateurs, engagés dans un bras de fer avec leur ancien leader ?
En 1979, au Nicaragua, la révolution sandiniste chasse du pouvoir la famille Somoza et suscite un grand espoir au sein d'un peuple oppressé par cinquante ans de dictature. Cette révolution originale et pluraliste, qui propose une troisième voie au-delà des antagonismes de la guerre froide, enthousiasme le monde entier. Mais cette "lune de miel" révolutionnaire ne dure que neuf mois, débouchant sur une guerre civile qui oppose les Sandinistes au pouvoir, menés par Daniel Ortega, à une résistance armée (les Contras) financée par les États-Unis. Le Nicaragua en sort finalement exsangue, ruiné par une économie de guerre qui bloque les réformes sociales, divisé sur la conduite de la révolution, muselé par la censure des organisations sandinistes et affamé par l’embargo commercial décrété par l’administration américaine. Cette révolution était-elle dès sa naissance vouée à l’échec ou aurait-elle pu tenir ses promesses ? A-t-elle été corrompue par le contexte international ou par ses propres contradictions internes ? Que reste-t-il de ses idéaux revendiqués à la fois par Daniel Ortega, réélu président en 2011, et par ses opposants, les sandinistes rénovateurs, engagés dans un bras de fer avec leur ancien leader depuis les années 1990 ? Le documentaire revient sur cette révolution à partir d'archives et des témoignages d'anciens militants ainsi que des membres du premier gouvernement d’Ortega (1979-1985).
Source : Arte

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...